Tiime Inside : Interview de Stefen Chan, Data scientist

Après un diplôme d’ingénieur à Grenoble en traitement d’image, un an dans une ESN (Entreprise de Services du Numérique) et à l’issu de son doctorat, Stefen Chan a rejoint l’aventure Tiime il y a 3 ans et demi en tant que Data Scientist pour simplifier le quotidien des experts-comptables.

Concrètement, l’IA au service de la compta, c’est quoi ? Nous lui avons posé quelques questions sur ses missions et le process type pour que vous puissiez mieux comprendre en quoi la technologie et l’approche de Tiime est unique 🚀

Hello Stefen, en quoi consiste ton rôle chez Tiime ?

Concrètement, le travail d’un Data Scientist consiste à exploiter la donnée dans le but de résoudre des problématiques métiers grâce à l’élaboration d’algorithmes (de machine learning ou non).

Dans l’idée, on part d’un besoin métier, c’est pour cela que chez Tiime nous faisons beaucoup de réunions en collaboration avec l’expertise métier pour déterminer les besoins. Cela peut être une nouvelle fonctionnalité ou une amélioration d’une fonctionnalité existante. Par exemple, un besoin qu’on a en ce moment, c’est la recherche des tiers pour les transactions bancaires et exploiter les données qu’on a grâce à nos applications pour améliorer l’annotation.  

Ensuite il va y avoir une phase d’exploration où l’on va chercher des idées et tester des concepts qui peuvent aboutir ou non. C’est beaucoup d’expérimentation. Si on valide un concept, il y a ensuite toute une phase d’affinage dans laquelle on va chercher les paramètres qui permettent d’avoir les meilleures performances possibles, tester les cas extrêmes et vérifier que l’algorithme se comporte bien dans le temps. Vient ensuite l’étape de déploiement de production avec une partie maintenance et correction des bugs.

“Ce que j’aime le plus, c’est la phase d’exploration qui est en quelque sorte la phase la plus créative, avec beaucoup d’échanges au sein de l’équipe.”

tiime-rs-interview-2

Qu’est-ce que l’IA sait faire réellement pour les cabinets comptables ? En quoi l’humain reste indispensable ?

En ce moment, avec Arthur, Rémi et le reste de l’équipe, on travaille sur l’annotation automatique de transactions bancaires. À l’aide du machine learning essentiellement, l’idée est de pré-traiter un flux de transactions en associant des tags qui correspondent à des catégories définies par le métier. L’objectif est de faciliter le traitement comptable des transactions et ainsi faire gagner du temps aux experts-comptables. 

On a aussi des fonctionnalités de matching entre factures et transactions, là aussi, l’objectif est d’automatiser tout ce qu’on peut pour faire gagner du temps.

Actuellement, l’IA ne produit à aucun moment l’écriture comptable. Elle sert à faciliter le quotidien de l’expert-comptable en lui prémâchant le travail. L’IA essaye d’apprendre des règles “générales” mais comme il y a énormément de cas particuliers ou de demandes spécifiques du client dans la comptabilité, il est beaucoup plus simple pour l’humain de traiter ces cas-là. On est plutôt dans une optique de collaboration 😉

article_podcast

En quoi la technologie et l’approche de Tiime est unique ?

Pour moi, c’est déjà l’alliance entre l’expertise machine learning et l’expertise métier. Après deux ans et demi de collaboration, cela nous a permis de récolter les données nécessaires pour développer 7 algorithmes dont 4 algorithmes de machine learning qu’on a renommé Tango, Majika, Tsuri et Monban. Souvent, chez les concurrents, on ne retrouve pas tous ces paramètres réunis. Chez Tiime, c’est ce qui fait toute la différence !

Laissez-nous votre commentaire
form-bg
Découvrez la compta Next Génération
New call-to-action

Suivez nous sur :