"De quoi s'agit-il ?" la relance appréciée des cabinets et de leurs clients

Comment identifier une transaction réglée par chèque ? A quel compte la rattacher ? Quel taux de TVA lui appliquer ? Quid du virement qui affiche une combinaison obscure de chiffres et de lettres sans nous renseigner sur la nature de l’encaissement ? et comment ventiler une opération avec des taux de TVA différents ? 

Dans ces cas, la seule solution est de solliciter le client, bien que nous en connaissions tous les difficultés.

Chez Tiime nous avons une solution que vous allez adorer, la fonctionnalité “De quoi s’agit-il?”.🕵️

La bien nommée fonction “De quoi s’agit-il ?” 

Son but est simple : permettre au cabinet de demander au client d’indiquer la nature de l’opération que les algorithmes de Tiime n’ont pas pu deviner (tiers ou nature) ou dont l’intitulé ne permet pas de deviner de quoi il s’agit

Malgré la puissance de l’OCR, de l’assistance des datas managers, la transaction n’est pas identifiée ? 

C’est là qu’entre en scène la fonctionnalité “De quoi s’agit-il ?” de Tiime : quand seul l’utilisateur de l’application peut enrichir l’opération

Le cabinet qui a besoin de plus d’informations (nature de la transaction, justificatif…) va alors les demander par simple utilisation de la fonctionnalité “De quoi s’agit-il ?”.

Comment ça marche ? 

Depuis Tiime Expert et en un seul clic, l’expert-comptable ou son collaborateur, va pouvoir sélectionner l'opération en question et demander un justificatif ou des précisions sur la nature de l’opération. 

DQST

Instantanément, le client reçoit sur l'accueil de son application, Time Accounts ( web et/ou mobile), une notification l’invitant à compléter la transaction.DQST

Par simple clic sur la notification, le client peut :

  • Déposer sa pièce lorsque le cabinet demande un justificatif pour la transaction. Depuis son mobile, il pourra même directement prendre le justificatif en photo.DQST 3
  • Choisir un “tag”, une description déjà utilisée ou ajouter un terme de son choix lorsque le cabinet lui demande des informations sur la transaction.
    DQST 2

 

Relancer efficacement et apporter du détail  

Et si le client n’ouvre pas ses apps ? ou désactive ses notifications ? Nous y avons pensé ! 

  • Les notifications sont présentes dès l’écran d'accueil d’Accounts, bien sûr, mais aussi d’Invoice, pour capitaliser sur les différents points de contact du client avec les apps qu’il utilise au quotidien. 
  • Tous les vendredis, un e-mail qui reprend les transactions à compléter est envoyé automatiquement aux clients. 

Les “relances” sont intuitives et réduisent les “frictions” induites généralement par ce genre de sollicitations. Concrètement, le cabinet voit le suivi des pièces et des relances drastiquement diminuer

Bien que populaire, cette fonctionnalité est presque victime de la puissance des algorithmes qui réussissent à identifier 98% des transactions avec l’appui des datas managers ! 

En revanche, elle trouve toute sa pertinence auprès des clients qui voudraient ventiler une opération qui aurait différents taux de TVA, différentes natures.  

Vous l’aurez compris, cette fonctionnalité simple et rapide est redoutablement utile et efficace. 

Laissez-nous votre commentaire
IMG_1565
Nouveau call-to-action
Nouveau call-to-action

Suivez nous sur :