Interview: la vision de Nicolas Poussy, président au bureau CJEC Ile de France

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter?

Je suis Nicolas Poussy, expert-comptable d'un cabinet basé à Boulogne-Billancourt ainsi qu'à Paris. Mon cabinet est spécialisé dans le domaine artistique et culturel.

Je suis président du bureau CJEC Île de France depuis le début de l'année, donc depuis janvier.


Pouvez-vous nous parler de votre parcours avant d'en arriver là ?

J'ai créé mon cabinet il y a quelque temps. Comme beaucoup de jeunes inscrits, je me suis inscrit au CJEC où j'ai rapidement noué des amitiés lors d'événements conviviaux. Cela m'a permis d'échanger sur nos préoccupations communes, comme le choix de logiciels, les premières embauches de collaborateurs ou les problèmes qui touchent nos clients. On se rend rapidement compte que nos problématiques sont similaires.  Cette convivialité m'a beaucoup plu et m'a donné envie de m'impliquer davantage.

Quels sont les avantages que vous avez tirés du CJEC et qu'est-ce qui vous a poussé à prendre ce rôle ?

Les avantages incluent des réductions "partenaires" importantes et la possibilité de tester des outils. Les événements physiques nous permettent de nous voir régulièrement et d'échanger sur l'actualité et l'interprofessionnalité.

La convivialité et l'envie de continuer à partager et échanger entre jeunes confrères m'ont poussé encore plus à m'investir.

Comment vivez vous ce rôle aujourd'hui?

C'est réjouissant de pouvoir organiser des événements originaux et innovants, comme ceux sur les NFT, l'investissement dans l'art ou encore l'interprofessionnalité avec des avocats, des notaires ou encore des commissaires de justice. Nous essayons d'aborder les sujets sous différents angles, même avec nos partenaires. Nos adhérents nous attendant tant sur le plan de l'organisation d'événements techniques, sur des sujets techniques, que sur des événements de partage entre confrères. 

Par exemple, l'année dernière, nous avons organisé une simulation de vol libre avec Tiime, en utilisant l'intelligence artificielle, ce qui a été très intéressant car cela nous a permis de voir différents aspects de la collaboration, pas seulement techniques mais également en termes de présentation de notre partenaire.


Quels sont les défis majeurs auxquels vous faites face au CJEC?

Les défis incluent les questions récurrentes des jeunes confrères notamment sur l'embauche, la gestion du télétravail côté clients et collaborateurs ou la transition vers la facture électronique. Il est également important de réfléchir à l'évolution du métier d'expert-comptable après l'avènement de la facture électronique.

Peux-tu nous parler de la façon dont vous préparez les futurs experts-comptables aux changements à venir dans leur profession ?

Nous invitons des partenaires pour présenter les défis de demain. Nous sommes, par exemple, en train d'organiser une conférence importante sur la facture électronique pour discuter de son impact sur notre métier. Nous travaillons également avec des experts en digital pour comprendre comment cela va changer la manière dont nous créons de la valeur ajoutée. La saisie comptable pourrait disparaître, et devra être remplacée par des métiers de conseil à forte valeur ajoutée pour nos clients. Les conséquences de ces changements sur l'embauche et la disparition de certains logiciels comptables sont encore incertaines.

Est-ce que ces défis concernent uniquement Paris ?

Non, ces défis concernent toute la France. Le CJEC National organise des événements, comme les Estivales, les 30 juin et 1er juillet à Paris pour échanger sur ces sujets et comprendre les enjeux et défis dans toutes les régions.

Comment travaillez vous avec les bureaux des autres régions ?

Nous avons un fonctionnement similaire et des échanges réguliers lors de réunions physiques avec les autres bureaux. Ces moments sont précieux pour partager des idées et des expériences entre régions.

Est-ce que la responsabilité est plus grande pour vous et votre bureau parisien, qui compte le plus d'adhérents ?

Nous avons une force, car nous avons plus d'adhérents et une facilité de transport. Mais cela représente aussi des défis pour mobiliser nos membres et fédérer autour de nos événements.

Pouvez-vous partager une réussite récente du bureau parisien ?

Nous sommes fiers d'organiser des événements atypiques et de rassembler de nombreuses personnes sur des thèmes variés. Travailler main dans la main avec nos institutions l'Ordre des Experts comptables francilien, les Compagnies Régionales des Commissaires aux Comptes de Versailles-Centre et de Paris est également une force pour notre association. 

Comment décririez vous les valeurs du bureau parisien en quelques mots ?

Le partage, la convivialité et l'échange sans tabou entre jeunes confrères sont les valeurs principales de notre bureau.

Laissez-nous votre commentaire
form-bg
New call-to-action

Suivez nous sur :

Ces articles pourraient vous intéresser