Création d’entreprise : comment faire son Business Plan ?

Et voilà, tu as l’idée du siècle et comme tu es entrepreneur dans l’âme, tu décides de te lancer dans l’aventure. Et quelle aventure !

Tu as déjà réalisé ton étude de marché, tu as trouvé ton local, il ne te reste plus que les investisseurs à convaincre ! Tu croyais enfin voir le bout du tunnel, quand soudain, c’est le drame…

Tu lis la phrase fatidique dans le mail de ton banquier : « pouvez-vous nous communiquer votre Business Plan ? ».

Et là, c’est le drame. Tout un tas de questions te viennent à l’esprit :

  • Que contient un business plan ? 
  • Quelle est la structure d’un business plan réussi ?
  • Quels sont les aides pour créer un business plan ?

Pas de panique, Tiime est là pour t’éclairer sur le sujet et te donner les clés pour réaliser un business plan avec succès ;)

Découvre les 10 bonnes raisons de créer ton entreprise en ligne

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Le Business Plan, appelé aussi Prévisionnel Financier, est une série de tableaux chiffrés permettant de valider la viabilité et la solidité du projet en création.

Souvent demandé par les investisseurs et les banques dans la phase de création de l’entreprise, il sert à chiffrer les hypothèses posées dans l’étude de marché, et vérifier la rentabilité future du projet.

En gros, c’est un document qui prouve que ton projet tient la route.

Comment construire son business plan et créer son entreprise ?

Aussi, ton Prévisionnel Financier va donc être un élément essentiel au développement de ton projet, car il va t’aider à penser et structurer les gains et les charges de ta nouvelle entreprise.

Tout est une question d’anticipation, n’est-ce pas ?

Ok, je comprends, mais comment réaliser un business plan ?

Un Prévisionnel Financier est composé de plusieurs tableaux, et se déroule le plus fréquemment sur 3 ans. Nous allons faire le tour de ce que tu dois obligatoirement faire apparaître pour un prévisionnel réussi !

/!\ Pour que ton prévisionnel soit valable, tous tes produits et charges doivent s’inscrire au prix « coûtant », c’est à dire en HT pour la majorité d’entre eux. Tu peux faire un tour sur cet article sur la TVA si tu te poses des questions /!\

Un plan de financement de démarrage sur 3 ans

Le plan de financement est le tableau le plus important. Il va te permettre de voir quels sont les investissements de départs, et quels financement permettent des les acquérir.

Ce plan se doit d’être logique et équilibré. Si je dois investir 2000€, je vais avoir du mal à demander un prêt de 15000€.

Simple. Basique.

Le plan de financement se compose donc de deux parties.

D’un côté, les dépenses d’investissements qui seront les immobilisations de l’entreprise, ainsi que les futurs décaissements importants de tes premiers mois d’activité.

On trouvera ainsi :

  • ton bail ou ton fond de commerce,
  • ton matériel informatique,
  • ta caisse,
  • tes machines,
  • ton mobilier,
  • les possibles travaux.

Mais aussi les frais de création de l’entreprise, les premiers achats liés à ton activité, les premiers décaissements, quels qu'ils soient, nécessitant un financement pour démarrer l’activité.

De l’autre, tu trouveras les financements à ces investissement, c’est-à-dire ton capital social, tes apports en compte courant d’associé, et les éventuels prêts.

Un compte de résultat prévisionnel sur 3 ans

Le compte de résultat

C’est le tableau te permettant de voir la rentabilité de ton projet, année après année.

Il se construit en mettant en exergue le chiffre d’affaires (les produits) qui va être encaissé (encore une fois, en HT, on ne le répètera jamais assez), ainsi que les différentes charges fixes et variables, les taxes, les impôts, les rémunérations, les amortissements…

Le chiffre d’affaires

Il se compose donc de tes ventes, que ce soit des prestations de services, des honoraires, ou de la vente de biens. C’est ce qu’on dénomme le prévisionnel d’activité.

Les charges fixes

Ce sont les charges récurrentes qui viendront diminuer ton résultat.

Il peut s’agir en premier lieu de tes frais bancaires, de ton assurance responsabilité civile professionnelle, de tes frais de télécommunication, tes abonnements à ton cloud ou à ta boîte mail, ton loyer…

Les charges variables

Les charges variables vont être les charges décaissées en raison de ton activité.

Si tu fais appel à de la sous-traitance, si tu dois acheter des matériaux à transformer pour un projet, si tu te déplaces et que cela engendre des frais, ils seront indexables à cette partie de ton compte de résultat.

Les rémunérations

Les rémunérations, allant de paire avec les charges sociales, seront les rémunérations que tu estimes pouvoir te verser en tant qu’entrepreneur, mais aussi les salaires de tes futurs salariés, stagiaires ou apprentis.

Les amortissements

C’est la partie des immobilisations que tu passes en charge dans ton compte de résultat chaque année. Pour plus de détails, tu trouveras un super article ici.

Les impôts et les taxes

Notamment l’Impôt sur les Société (IS), la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), ou encore la Taxe d’Apprentissage.

Découvrez toutes les étapes pour réaliser votre business plan

Les soldes intermédiaires de gestion

Les « SIG » permettent d’analyser et de comparer les années entre elles, mais aussi de comprendre la structure de tes coûts et de tes produits.

Les soldes intermédiaires de gestion permettant d’avoir une vision d’analyse financière sur la rentabilité et la viabilité du projet.

La Valeur Ajoutée, la Marge Brute, l’Excédent Brut d’Exploitation, le Résultat Financier et le Résultat Courant avant Impôt, ainsi que la Capacité d’Auto-Financement n’auront plus aucun secret pour toi, une fois cette partie de ton Business Plan terminée !

Le calcul de ton seuil de rentabilité

Ton seuil de rentabilité, c’est le seuil à partir duquel ton entreprise deviendra bénéficiaire. Ce seuil se trouve de deux manières différentes. Soit on le chiffre en calculant à partir de quel montant ton chiffre d’affaires permet de couvrir tes charges.

Soit on le calcule en terme de jours, pour savoir à partir de quand dans l’année tu travailleras en générant du bénéfice.

Le détail des amortissements

Les amortissements, c’est toujours un bon moment !

Ils sont le plus souvent relatifs à tes investissements de départ, très exactement aux investissements classés en « immobilisations ».

Pour le détail du calcul, tu peux te référer à cet article.

Le détail des salaires et des charges sociales

Et plus globalement dans ce tableau, tu vas montrer comment est décomposée ta future charge salariale.

Que ce soit pour toi, futur dirigeant, ou pour tes employés futurs, des salaires et rémunérations seront à payer. Peut-être qu’au départ tu travailleras tout seul, mais si des embauches sont prévues, il vaut mieux les avoir chiffré en amont.

Le calcul de ton Besoin en Fond de Roulement

Le « BFR » est une donnée importante pour ta gestion de trésorerie au quotidien.

En effet, souvent tes clients règleront tes prestations avec un certain délai si tu travailles en B2B, mais entre temps tu auras généré des frais et des charges sur ton entreprise.

Aussi, de quel fond de roulement as-tu besoin pour ne pas te trouver dans une situation de trésorerie compliquée ?

C’est dans ce tableau que tu vas pouvoir calculer cet élément essentiel à ton prévisionnel financier.

Le budget prévisionnel de trésorerie

Le budget prévisionnel de trésorerie doit être fait au moins pour la première année, au mieux pour les 3 ans du business plan.

Le prévisionnel de trésorerie permet, en complément du calcul du besoin en fond de roulement, de regarder les niveaux de trésorerie estimés futurs, en fonction de la saisonnalité de son activité.

La première année, il est très important d’en avoir un, pour négocier au besoin des lignes de crédit avec sa banque si l’on se rend compte que la trésorerie sera négative sur un mois donné.

Le budget prévisionnel de trésorerie pourra aussi permettre de sonder à plus long terme les bons moments pour déclencher de nouveaux investissements.

Quels sont les aides pour créer son business plan ?

L’étape du business plan est sans doute une des plus importantes dans votre projet de création d’entreprise. Heureusement, vous n’êtes pas seuls dans cette étape !

En France, il existe plusieurs organismes qui sont en mesure de vous aider à le réaliser.

Les CCI et CMA

Les CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) et CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat) proposent des solutions pour aider les créateurs d’entreprise à réaliser un business plan, cela peut-être par le biais de formations payantes ou par des conseillers spécialisés

Les associations

Plusieurs associations disposent d’un réseau pour accompagner les créateurs d’entreprise dans la réalisation de leurs business plan. La plus connue est le réseau Initiative France qui dispose d’antennes locales dans toute la France.

Les experts-comptables

Vous pouvez aussi opter pour cette solution si vous souhaitez vous faire accompagner au quotidien par un expert dédié et réaliser un business plan dans les règles de l’art.

Trucs et Astuces pour un prévisionnel financier réussi !

Ça y est, tu as toutes les cartes en main pour plancher sur ton fichier Excel prévisionnel. D’ailleurs, nous t’en proposons un gratuit pour t’aider, que tu trouveras ici.

Mais garde en tête quelques points d’attention particuliers :

Point n°1 : Les prix

Les prix, toujours en Hors Taxe, et oui, la TVA n’impacte pas ton prévisionnel ! En revanche, si tu as comme optique de faire des investissements conséquents, tu peux discuter avec ton banquier et ton comptable de la mise en place d’un crédit relais de TVA, pour soulager ta trésorerie les premiers mois !

Point n°2 : Rester Réaliste

Soit réaliste et garde la tête froide, faire des Business Plan différents peut être une belle idée, avec par exemple, un BP plutôt pessimiste, un prévisionnel plutôt dans la moyenne, et un dernier plutôt optimiste

Point n°3 : L'expert-comptable

Afin que ton Business Plan soit valide auprès des futurs investisseurs ou banques, il te faudra une validation par un Expert-Comptable, dans ce cas, Tiime Match est peut être fait pour toi !

Avec ces conseils, tu vas pouvoir te lancer sans aucun tracas ! Que l’esprit du Grand Excel soit avec toi ;)

Pour la suite, si tu as besoin d’accompagnement gratuit pour ta création d’entreprise et que tu souhaites te lancer en ligne pour simplifier les démarches administratives, Tiime se fera un plaisir de créer et propulser ton projet jusque dans les étoiles !

Découvre les 10 bonnes raisons de créer ton entreprise en ligne

Laissez nous votre commentaire
form-bg
Découvrez la compta Next Génération
2 minutes pour savoir si tu es prêt à lancer ton entreprise

Suivez nous sur :