10 clichés sur les entrepreneurs

Pour certains, l’entrepreneuriat fait rêver, pour d’autres, de nombreux stéréotypes les empêchent de se lancer dans l’aventure. Tiime a réuni pour vous le top 10 des clichés les plus connus sur les entrepreneurs pour lutter contre les idées reçues !

10 clichés sur les entrepreneurs

Cliché n°1 : être entrepreneur, c’est surtout pour faire de l’argent

C’est surtout pour réaliser un rêve, monter un projet qui nous tient à cœur ou répondre à une demande. Pour de nombreux entrepreneurs, l’aventure commence par passion avec l’envie de travailler pour son propre business et créer son emploi du temps. Il ne faut pas oublier que pour la majorité d’entre eux, il est impossible de se verser un salaire avant au moins deux ans d’activité.

Cliché n°2 : tous les entrepreneurs ont fait une école de commerce

Que l’on soit ingénieur, autodidacte, salarié ou étudiant, tout le monde est capable de faire émerger un beau projet. Encore plus aujourd'hui ! Les licences, spécialisations et programmes “entrepreneuriat” sont de plus en plus démocratisés dans les écoles et les universités pour former les entrepreneurs de demain. Il est également très facile de trouver du contenu pour s’auto-former, monter en compétences ou se construire un réseau (les réseaux sociaux, les podcasts, les livres, les formations en ligne, etc.)

Cliché n°3 : pour être entrepreneur, il faut avoir “la fibre entrepreneuriale” depuis sa naissance

Sans doute le cliché le plus entendu depuis des décennies ! Bien sûr, avoir quelqu’un dans son cercle proche à la tête d’une ou plusieurs entreprises peut nous inspirer et nous motiver pour devenir soi-même un entrepreneur accompli. Mais il n’existe aucun gène dés la naissance qui nous prédestine à sauter le pas. On peut parler de personnalité plus à même d’acquérir et développer des compétences pour lancer sa propre entreprise mais finalement, avec de l’ambition et beaucoup de travail, tout le monde peut y arriver.

Cliché n°4 : être entrepreneur, c’est surtout pour bosser de chez soi

Bien souvent, travailler de chez soi est un choix par défaut en attendant d’avoir les moyens de louer un bureau ou de s’offrir un abonnement dans un espace de co-working. L’avantage d’être entrepreneur, c’est effectivement d’avoir la liberté de choisir son cadre de travail. Mais il serait une erreur de s’isoler. La solitude est encore taboue chez les entrepreneurs et les indépendants. C’est un aspect à ne pas négliger lorsqu’on se lance !

Cliché n°5 : les entrepreneurs n’ont pas d’horaires, ils bossent quand ils veulent

L’entrepreneur a peut-être des horaires flexibles mais il travaille parfois 12h par jour pour tout remettre en question la nuit. Créer son entreprise demande énormément d’investissement personnel, ce qui signifie parfois de devoir sacrifier ses soirées et ses week-ends. On est bien loin du cliché de l’entrepreneur qui passe son temps en terrasse à boire des cafés !

Cliché n°6 : être entrepreneur, c’est surtout pour être chef

Certains entrepreneurs se sentent l’âme d’un chef d’orchestre mais d’autres au contraire redoutent la partie management. Dans tous les cas, devenir entrepreneur ne doit pas être une décision que l’on prend pour booster son égo et pour se proclamer “chef d’entreprise”.

Cliché n°7 : être entrepreneur, c’est la liberté, personne ne te dit quoi faire

Même si la liberté est une des motivations principales pour créer sa propre boîte, l’entrepreneur doit quotidiennement faire face à des décisions qui auront des conséquences directes sur la rentabilité de son entreprise. Il est recommandé de bien s’entourer pour avoir suffisamment de recul et ne pas tout porter seul sur ses épaules.

Cliché n°8 : être entrepreneur, c’est proposer une solution qui n’existe pas

Un projet n’a pas besoin d’être révolutionnaire pour être prometteur, il “suffit” qu’il rencontre une demande. En général, les entrepreneurs à succès sont ceux qui réinventent un produit ou un service et qui améliorent notre quotidien. Don’t panic si vous n’avez pas une idée digne de Steve Jobs ;)

Cliché n°9 : moins on a de concurrents, mieux c’est

En réalité, ce n’est pas aussi évident que ça. Beaucoup d’entrepreneurs ont tendance à crier trop vite victoire en s’apercevant qu’ils sont les seuls sur leur marché ou qu’ils n’ont que peu de concurrents directs. Mais cela ne va pas du tout rassurer un banquier ou un investisseur ! La concurrence est synonyme d’un marché existant, d’un véritable besoin et de clients potentiels.

Cliché n°10 : l’administratif, un parcours du combattant

Ça, c’était avant ! Aujourd’hui, il existe des solutions pour simplifier le quotidien des entrepreneurs. Chez Tiime, c’est d’ailleurs notre plus grande motivation. Pour créer son entreprise en ligne sans prise de tête, il y a Tiime Start. C’est simple, on s’occupe de toutes les démarches de A à Z. Et pour sa facturation et la gestion des reçus, nos applications Tiime Invoice et Tiime Accounts vont devenir vos meilleures alliées ;)

Nouveau call-to-action

Laissez-nous votre commentaire
form-bg
Découvrez la compta Next Génération
Tiime Accounts et Tiime Invoice

Suivez nous sur :